La web-revue du Leadership Humaniste, par Pascal Ponty

Accueil » Pourquoi le bien-être au travail est-il plus avantageux pour l’entreprise que ses contraires ?

Pourquoi le bien-être au travail est-il plus avantageux pour l’entreprise que ses contraires ?

SHARE
,

Comparons simplement les processus et conséquences de nos conditionnements primaires.
Sachant que les déterminismes biologiques de tout être vivant, dont l’être humain, sont de :

  •       SURVIVRE
  •       PERPÉTUER L’ESPÈCE EN SE REPRODUISANT

Deuxprocessus conditionnés sont à l’œuvre en permanence pour nous permettre de maintenir notre équilibre biologique (homéostatique) et poursuivre ces objectifs. Avec des conséquences dans les deux cas, sur les comportements générés, et le coût ou le gain que cela peut représenter. Sans parler ici du coût humain, santé et société.

  •   Coûts estimés du processus 1 :

    3 Milliards d’euros par an pour le stress, selon une étude de INRS (Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles) datant déjà de 2007, et dont l’INRS dit lui-même que les chiffres sont sous-évalués. Entre temps, la « crise » est passée par là, avec son cortège de peurs et d’incertitudes partagées et souvent aiguillonnées.

    Plus largement, 13.500 € par an et par salarié pour le mal-être au travail, selon une étude de 2010 de la DARES (Direction de l’animation de la recherche des études et des statistiques). Et une perte de valeur ajoutée de 250 milliards d’euros pour l’ensemble du secteur privé (voir l’article sur ce même blog).

     

    • Gains estimés du processus 2 :
    Depuis quelques années, les neurosciences investissent de plus en plus le terrain de recherche sur les émotions, au travers de nombreux travaux. Antonio Damasio, pour ne citer que lui, est un des scientifiques qui a largement fait évoluer nos connaissances dans ce domaine. 
    Centrales dans nos comportements, les émotions peuvent être de véritables alliées dans l’entreprise, contrairement aux nombreux messages trop souvent diffusés sur le terrain professionnel.

    Il devient vite évident, au vu des schémas ci-dessus et des études des neuroscientifiques que les émotions  dites négatives rétrécissent le champ des possibles. Même si elles s’avèrent parfois très utiles, à condition d’être canalisées et sur une courte durée. La colère peut être parfois tout à fait productive.
    Pour autant, les émotions primaireset secondaires positives sont des atouts pour le milieu professionnel toutcomme dans la société en général. Elles favorisent le changement, la cohésion et l’engagement, de même que la responsabilité citoyenne.

    •  Augmente l’envie et la capacité de créer (travaux de Barbara Fredricskon et Christine Branigan – Université du Michigan).
    •  Rend les personnes plus efficaces pour vendre (travaux de Peter Schulman – 1986) et plus tenaces
    •  Influe favorablement sur le fonctionnement neuroendocrinien, et notamment sur une moindre production de cortisol (hormone la plus importante dans le développement du stress)
    •  Accroît la durée de vie
    •  Limite le développement de certaines maladies
    Ainsi, toutes les études convergent, qu’elles soient biologiques, neurobiologiques, sociologiques, psychologiques : Il est plus utile, gratifiant, profitable pour l’entreprise et pour la société de viser et d’instaurer une politique de bien-être en profondeur, appuyée sur des connaissances de l’humain et de ses fondamentaux.  Ainsi, Henri Laborit nous a laissé, avec son héritage de découvertes, cette petit phrase énoncée à la fin de « Mon oncle d’Amérique » :
     « Tant qu’on n’aura pas diffusé très largement à travers les hommes de cette planète la façon dont fonctionne leur cerveau, la façon dont ils l’utilisent et tant que l’on n’aura pas dit que jusqu’ici cela a toujours été pour dominer l’autre, il y a peu de chance qu’il y ait quoi que ce soit qui change. » — Henri Laborit, Mon oncle d’Amérique

    Laisser une réponse

    Your email address will not be published.

    Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
    Abonnez-vous à la Newsletter !
    Non merci
    Merci ! Vous recevrez un résumé des articles, toutes les 4 à 6 semaines, selon l'actualité et ma disponibilité. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.
    Vos données personnelles (nom, email) ne sont jamais partagées
    Don't miss out. Subscribe today.
    ×
    ×
    WordPress Popup Plugin