La web-revue du Leadership Humaniste, par Pascal Ponty

Accueil » Esprit d’équipe contre hiérarchie

Esprit d’équipe contre hiérarchie

SHARE
,

esprit-dequipe-626x220

L’organisation en équipes pluridisciplinaires remplace peu à peu la traditionnelle hiérarchie pyramidale. Ce qui ne va pas sans poser question. Les entreprises doivent réfléchir davantage à la gestion des équipes

Source : Esprit d’équipe contre hiérarchie

Un petit article intéressant, sur un ton direct, sur le fonctionnement des organisations en équipes pluridisciplinaires. Si la tendance au travail en équipes semble irréversible, cela ne dispense pas de réfléchir à leur fonctionnement, ou aux limites d'application de ce principe d'organisation. Par exemple :

  • Le travail d’équipe peut quelquefois conduire à la confusion, au retard et à de mauvaises décisions.
  • Des employés prometteurs obligés de travailler en équipe peuvent être sous-évalués, et les paresseux, surévalués
  • Les équipes fonctionnent mieux si leurs membres ont une culture commune forte, mais il est difficile d’y parvenir lorsque – comme cela est actuellement le cas dans de nombreuses grandes entreprises – une bonne partie du personnel est temporaire. Le travail d’équipe s’améliore avec le temps : aux États-Unis, la National Transportation Safety Board a révélé que 73 % des incidents de transport aérien civil enregistrés dans sa base de données surviennent au premier jour de travail en commun d’un équipage.
  • Les équipes doivent se débarrasser d'un égalitarisme sentimental : celles qui réussissent le mieux ont des dirigeants qui ont une feuille de route générale et sont sévères avec les tergiversations et les tire-au-flanc.
  • Elles doivent rester petites et ramassées : céder à la pression de les rendre plus “inclusives” est une garantie de dysfonctionnement.
  • Les entreprises doivent vacciner les équipes contre la pensée de groupe : Richard Hackman affirme que les meilleures ont en leur sein des “déviants” qui sont prêts à déranger.
  • Certains individus fonctionnent mieux seuls, certaines tâches sont mieux réalisées individuellement.

Je pense à certains comités de direction d'unités, qui s'étalent sur des heures d'échanges virtuels, passés pour les deux tiers à lutter contre le sommeil ou à rattraper ses mails en retard…

Je retiens également cette règle bien pratique de Jeff Bezos, dirigeant d'Amazon, pour évaluer si une équipe est trop grande pour fonctionner efficacement :  s’il y a plus de deux pizzas au déjeuner, l’équipe est trop grande !

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Abonnez-vous à la Newsletter !
Non merci
Merci ! Vous recevrez un résumé des articles, toutes les 4 à 6 semaines, selon l'actualité et ma disponibilité. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.
Vos données personnelles (nom, email) ne sont jamais partagées
Don't miss out. Subscribe today.
×
×
WordPress Popup Plugin